Il s’agit ici d’un recueuil de l’être reçu par l’administration d’un village quelquonque. Les maux y sont omnipresents, Naïf, orgueilleux, triste, jaloux, pauvre, hérétique, boulimique, perdu et j’en passe. Ils sont tous là, à envoyer des requêtes impossibles à un gouvernement fantôme… à qui d’autre adresser ses prières? J’attends vos réponses, merci.

L’administration retire toute responsabilité en général.